developpement-en-regie

Le développement en régie : de quoi s’agit-il ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le développement en régie, c’est le principe de facturer à son client le temps exact passé sur un projet. En ce sens, il est radicalement différent du développement au forfait, plus conventionnel. Nous vous expliquons dans cet article en quoi consiste le développement en régie, et quels sont les avantages de ce fonctionnement. Pour votre information, Sitenco propose justement ce type de prestations.

developpement-en-regie

Qu’est-ce que le développement en régie distante ?

Un service de régie distante vous permettra de profiter d’un développement sans les contraintes liés aux forfaits ( Cahier des charges, rigidité, tarifs…).
Ce service est généralement utilisé afin de renforcer une équipe existante, ou d’apporter des compétences à celle-ci.
Le mode de facturation simple (au temps passé) permet de démarrer les projets rapidement.

En fonction de l’expérience et de la localité de l’ingénieur, les tarifs moyen journaliers peuvent varier de 200€ pour un ingénieur junior à 600€, voir 700€ pour un expert.

Sitenco propose la mise à disposition d’ingénieur senior à partir de 220€ la journée

Par ailleurs, lors de la conclusion d’un contrat, l’expérience du Prestataire, ainsi que la confiance est primordiale.

Développement en régie distante ou au forfait : comment choisir ?

Habituellement, vous êtes facturés au forfait. Dans un tel contexte, l’entreprise cliente se place dans une logique de résultat. Le développement en régie est radicalement différent car la facturation est établie sur une base journalière avec une garantie de de moyen. Chez Sitenco, nous vous proposons le développement en régie distante, plus prisée par nos clients. Voici deux exemples qui vous expliquent comment choisir votre mode de facturation :

  • Les entreprises qui souhaitent, renforcer une équipe ou réaliser un projet informatique avec une durée bien définie doivent davantage s’orienter vers une facturation en régie, car les projets démarrent rapidement, et le tarif journalier est moins élevé.
  • En revanche, une entreprise qui souhaite confier une mission précise à des développeurs (concevoir une webapp, un progiciel, intranet etc) devrait davantage s’orienter sur une facturation au forfait à la condition qu’un cahier des charges exhaustif soit réalisé et que la société ne soit pas dans l’urgence (car une approche forfaitaire nécessite un délai de prise en compte et d’analyse des documents, des échanges entres les intervenants, un chiffrage par le Prestataire, une négociation etc. Tout cela prendra du temps.)

Quels paramètres prendre en compte avant de s’engager dans du développement en régie distante ?

La réussite d’une prestation de développement en régie dépend de plusieurs facteurs. On vous explique ça ci-dessous.

L’implication du donneur d’ordre

Le développement en régie fonctionne uniquement si le donneur d’ordre est pleinement investi dans son projet. Nous vous recommandons donc de dégager du temps sur votre planning afin de répondre aux questions des équipes techniques, tester votre application, et remonter toutes les informations nécessaire au bon déroulement du projet. N’hésitez pas à faire des réunions régulières pour monitorer l’avancement de vos projets.

Selon vos besoins, votre ESN pourra même vous proposer de cumuler les avantages des deux contrats pour un seul et même projet. Les missions les mieux définies du projet feront l’objet d’un contrat au forfait, tandis que les développements présentant une incertitude sur le périmètre fonctionnel seront facturées via un développement en régie.

Chez Sitenco, nous nous adaptons à vos besoins car nous mettons le client au coeur de notre approche. En effet, la qualité technique de nos ingénieurs nous permet de nous adapter à vos besoins pour vous servir au mieux.

La mesure du temps / Mesure de la vélocité des équipes

Au delà de la mesure du temps passé, qui peut être important pour certains donneurs d’ordre, la question de vélocité est d’autant plus importante. Alors comment mesurer ce paramètre ?

Vous ne pourrez pas le mesurer dans un premier temps, la vélocité d’une équipe se calculera au bout de quelques semaines/mois de travaux, en fonction de la complexité du projet.
Cette vélocité est mesurable ensuite au travers de KPI. Vous trouverez quelques KPI sur ce billet de blog

Le contrôle d’équipes des devs en régie

Malgré un contrôle de temps de travail possible temps, si vous n’avez pas de capacités en développement informatique, vous pouvez vous sentir perdus et votre projet sera pénalisé. Nous vous recommandons dans ce cas de faire appel à une structure expérimenté qui mettra en place des process afin de s’assurer d’un pilotage de projet et d’une qualité du travail.

D'autres super articles !

Un Projet ? Contactez-nous et obtenez des conseils d'experts GRATUITS