content marketing

Content Marketing : 8 erreurs à ne pas faire

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le content marketing, ou marketing de contenu en français, est une notion omniprésente dans les stratégies digitales. Grâce à ce dispositif, il est possible d’accroître considérablement la visibilité de son entreprise sur internet. De ce fait, il est primordial de l’inclure dans ses différentes stratégies. Toutefois, on constate que beaucoup d’erreurs ou de faux-pas sont commis en content marketing. Pour vous aider à ne plus en faire, voici 8 erreurs à éviter lorsque l’on parle de marketing de contenu.

Le content marketing : qu’est-ce que c’est ?

Avant même de se pencher sur les erreurs que l’on retrouve couramment dans le content marketing, il est primordial de bien comprendre de quoi il s’agit. On utilisera ce terme pour définir les différentes pratiques visant à mettre à disposition des internautes des contenus utiles et ludiques. Pour les entreprises, le marketing de contenu permet notamment de faire le lien avec les produits ou les services qu’elles proposent et d’augmenter leurs visibilités. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le content marketing n’est pas une notion récente. En effet, ce genre de stratégie était déjà pratiqué avant même la popularisation d’internet, notamment avec les livres de marques ou bien encore les consumers magazines. De nos jours, face à l’omniprésence du web, la diffusion de contenus a été considérablement facilitée. Il n’est d’ailleurs pas rare de retrouver l’appellation « content shock » pour définir cette nouvelle vague de stratégie marketing, qui reste en perpétuelle croissance.

Marketing de contenu : quelles sont les erreurs à ne pas faire ?

Lorsque l’on regarde de plus près la multitude de stratégies de content marketing qui voient le jour sur internet, on constate que certaines erreurs reviennent de façon récurrente. Pour vous aider à ne pas vous tromper, voici une petite sélection des faux-pas que l’on retrouve le plus souvent.

1 – Du contenu publié sans véritable stratégie

Publier du contenu est une chose, mais ce dernier se doit de répondre à une véritable stratégie mise en place en amont. Avant même de vous pencher sur la rédaction, il est essentiel de définir différents points. Concrètement, chaque contenu que vous allez publier doit répondre à un besoin et à un objectif que vous vous serez fixé au préalable. Dans les faits, on ne propose pas le même type de contenu pour la promotion de l’un de nos produits que pour mettre en avant son image de marque.

2 – Oublier de prendre en compte sa cible

Comme pour vos autres stratégies, vous allez également devoir vous pencher d’un peu plus près sur votre cible et, plus précisément, sur les choses qui l’intéressent. Faire un article qui n’intéressera pas le public que vous ambitionnez de toucher ne vous fera que perdre du temps et de l’énergie. Pour vous faire une idée, vous pouvez jeter un coup d’œil aux différentes entreprises qui mettent à profit le marketing de contenu. Plus vous connaîtrez votre cible, plus vous pourrez définir leurs attentes et donc, par conséquent, fidéliser les internautes autour de votre société.

3 – Publier du contenu sans stratégie éditoriale

En vous attardant sur certains sites d’autorité, vous remarquerez que la publication de contenu répond à une véritable stratégie éditoriale. Cela implique généralement la mise en ligne d’article à des moments précis de la semaine, et ce avec une régularité cohérente. Par exemple, certains médias en ligne proposent un article à plusieurs jours de la semaine, et ce de façon récurrente. Vous n’êtes pas obligé de publier des articles tous les jours pour avoir une stratégie de contenu pertinente, mais veillez à les publier toujours aux mêmes moments. Par exemple, en publiant toutes les semaines un article le mardi, à 18h, vous donnerez rendez-vous aux internautes qui prendront alors l’habitude de consulter votre site pour y trouver cette nouvelle publication. Pour vous aider dans la création d’un planning éditorial, vous retrouverez plusieurs outils spécialement prévus à cet effet. Cela vous laissera également le temps de vous organiser pour la rédaction.

4 – Proposer du contenu dupliqué

Le duplicate content, appelé en français contenu dupliqué, est sans aucun doute la plus grosse erreur qu’il est possible de faire lorsque l’on parle de content marketing. Concrètement, il s’agit d’un procédé de « copier-coller » d’un écrit déjà présent sur un autre site internet. Bien entendu, il est tout à fait possible de s’inspirer des sources que vous trouverez lors de votre veille informative, mais il reste impératif de créer un contenu original. Si ce texte n’est pas de vous, il s’agit d’une pratique tout simplement illégale. En plus de cela, proposer du contenu dupliqué (et ce même s’il provient de l’un de vos sites internet), impactera considérablement votre référencement naturel. En effet, les algorithmes des moteurs de recherches sont à l’affût du moindre contenu dupliqué. Pour vous aider à savoir si l’article que vous allez publier est déjà présent sur le web, vous pouvez mettre à profit des outils tels que Copyscape ou Positeo. À noter que le contenu dupliqué peut également vous décrédibiliser auprès des internautes et, par conséquent, impacter votre image de marque.

5 – Laisser de côté la notion de SEO

Pour beaucoup de sites internet, l’objectif reste d’apparaître en première place dans les moteurs de recherche. Cependant, ils sont encore nombreux à ne pas inclure la notion de SEO dans leur content marketing. Si vous voulez vous inscrire dans cette dynamique, vous allez devoir respecter quelques règles de base en termes de référencement naturel. Dans la liste des points à travailler, on retrouve le choix d’un titre pertinent, l’utilisation de sous-titres, le choix d’une méta-description adaptée, la mise en ligne de visuels intéressants et bien d’autres. Cependant, gardez à l’esprit que vos articles doivent à la fois être intéressants pour le SEO, mais aussi intéressants pour vos lecteurs. Un contenu qui respecte toutes les règles du référencement naturel, mais qui ne propose aucune information intéressante, restera tout simplement inutile pour votre stratégie de marketing de contenu. Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez vous aider de certains outils relatifs au SEO comme par exemple YourText.Guru. 

6 – Faire passer la quantité avant la qualité

Concrètement, il ne sert à rien de proposer un article par jour à votre cible si vous n’êtes pas en mesure de mettre en ligne des articles qui les intéressent. Si vous n’avez pas la capacité de publier régulièrement du contenu de qualité, sachez qu’il est toujours préférable de proposer des publications espacées dans le temps afin que vos articles soient bien vus de la part de vos lecteurs. Dans le cas contraire, vous risquerez d’impacter considérablement votre image de marque et de perdre la confiance de vos clients et de vos prospects.

7 – Proposer une stratégie de contenu monotone

En publiant toujours sur les mêmes sujets, et en utilisant toujours le même format, vous risquez de perdre l’intérêt de vos lecteurs. Vous devez garder en tête que, en fonction des personnes, certains formats sont plus intéressants que d’autres. Alors que certaines préféreront se pencher sur des articles « traditionnels », d’autres préféreront des contenus un peu plus interactifs. En plus de vous adapter aux besoins de chacun, cela vous permettra d’inclure votre société dans une optique à la fois moderne et dynamique. Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez par exemple proposer des infographies en lien avec le contenu que vous voulez mettre en avant, mettre au point des vidéos explicatives ou bien varier les formats d’articles.

8 – Ne pas mesurer les performances de ses contenus

Il n’y a qu’en vous penchant sur vos statistiques que vous arriverez à définir si votre contenu intéresse votre cible ou si vous êtes en train de faire des erreurs. Pour cela, vous pouvez vous pencher sur les chiffres que génère votre contenu, aussi bien en termes de vues que de retour sur investissement (ROI). Par exemple, si vous avez mis en place une stratégie de content marketing pour faire la promotion de l’un de vos produits, mais que vous n’avez pas fait de vente, vous devez vous pencher sur une nouvelle stratégie. De plus en plus d’outils vous permettent de vérifier vos performances et donc de vous faire une idée précise de l’efficacité de vos stratégies. Outre le célèbre GoogleAnalytics, vous pouvez vous aider d’outils pertinents comme Monitorank, qui vous propose un suivi quotidien de la position de certains mots-clés, ou bien encore Myposeo.

Vous voulez mettre au point une stratégie de content marketing ? Vous n’avez pas forcément le temps de la construire par vous-même ? Pour vous aider dans cette tâche, nous vous proposons différentes solutions en termes de campagnes digitales afin de vous permettre d’atteindre rapidement vos objectifs.

D'autres super articles !

RECEVEZ VOTRE AUDIT WEB GRATUIT

Performance, SEO & conseils